Skip to content

Gestion des gaz anesthésiques au CHUM

Centre Hospitalier De L'université De Montréal, Centre Hospitalier De St. Mary, Centre Hospitalier Universitaire Sainte-Justine

Domaine d’action

Faisant partie d’un effort concerté de réduction de l’empreinte carbone, le projet est une initiative du Comité résilience du département d’anesthésiologie du CHUM. Plusieurs actions ont été mises en œuvre pour réduire les émissions de GES du département d’anesthésiologie par une meilleure gestion des gaz anesthésiques. En effet, le CHUM utilise des nouvelles stations anesthésiques réduisant les fuites de gaz, un module captant les gaz nocifs avant qu’ils ne s’échappe par la cheminée, ainsi que d’autres agents anesthésiques émettant moins de GES (utilisation du bas débit lors des anesthésies, choix d’agents inhalés moins polluants, anesthésie intraveineuse ou régionale au lieu de gaz anesthésiques). Source: Elisa P. Serret. (2022, 3 mai). « Le verdissement des systèmes de santé, une question de cohérence ». Radio Canada (Montréal).

Financement et partenaires

Direction

Direction responsable

Département d’anesthésiologie

Autres directions impliquées

Direction générale, direction des services techniques, approvisionnements

demandeur :

Charlotte Hull

Retombées

Réduction des GES passant de 3500t à 150t entre 2017 et 2023
426 000$ d’économies entre 2017 et 2022

En Savoir Plus

Précision du domaine : 

Gestion des gaz anesthésiques

Type d’initiative :

Institutionnelle
20/05/2020

Pas de fin

État du projet :

Modification permanente d’une infrastructure ou d’un processus

Objectif visé et indicateurs de réussite :

Réduction des émissions de GES reliées aux gaz anesthésiques Meilleure gestion des gaz anesthésiques

Abonnez-vous à
l'infolettre !

L’essentiel sur les initiatives PhareClimat
en un coup d’oeil, dans votre boîte courriel.

*Vos données seront partagées uniquement avec
les partenaires du projet (RNCREQ, Cascades et le RASDQ).

Modifier cette initiative

Ce contenu ne peut être édité que par l'auteur de cette initiative

Recherche avancée